Mes plus plates excuses...

Publié le par AnarchivistiK Moe

"Eh alors ? Depuis la rentrée, plus rien sur votre blog ? A quand la suite ?" AMB

Hum, me ferais-je gronder, car je n'écris plus ? :-D

Je suis désolée... C'est vrai que le fait d'être en cours ne m'empêche d'émettre des articles sur ce blog. Dieu sait en plus qu'il y aurait de la matière...
En tout cas, quel honneur d'être référencée dans un blog d'une professionnelle en dessous du bloc-notes d'une personne qui a l'air de maîtriser son sujet...

Après il est vrai qu'on a énormément de travaux de groupe, ce qui me prend beaucoup de temps. En plus, je suis avec des filles dans le groupe...Pffiou, qu'est-ce-qu'elles bossent ! Je crois que je n'ai jamais autant bossé dans les études supérieures.. Pourtant, le DUT, la licence IUP... enfin c'est pas comme si j'avais fait des études où on n'a que 15h de cours par semaine ! Enfin j'aime bien, même si c'est très stressant. Mais je pense que, parce que je sais ce que je fais là, je suis motivée à bien travailler ! ;)

Enfin, je me remets à mon blog, promis !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moe 18/12/2007 13:14

Bon je me permets de répondre...
La formation de 15h par semaine, j'ai connu - je suis pas arrivée en DUT juste après le bac, j'ai eu certains déboires universitaires auparavant ; pas très concluants... Le problème, c'est que 15h de cours par semaine, en droit ou en je sais pas trop quoi... Je vois pas ce que ça apporte du point de vue professionnel. Pour réussir tes exams, t'as juste besoin de bachoter, de te plonger dans tes bouquins, et oui ça demande du temps autour, je n'ai jamais dit qu'un étudiant ne foutait rien en dehors de ses 15h de cours. Bref, tout ça, ça t'élève intellectuellement mais bon professionnellement, j'en doute fort...
En ce qui concerne le DUT, je ne croispas que le travail était mâché... loin de là... Aujourd'hui, je pense que c'est une des meilleures formations qui existent en France, car on te responsabilise, on t'apprend des techniques, un travail, et avec leur 30h de cours par semaine, on en vient à faire plein de travaux de groupe, t'as des stages, des rencontres avec des gens du terrain... Bref, une formation professionnelle où on t'apprend un métier... La licence IUP, c'était pareil, une formation professionnelle. ET oui, aujourd'hui je suis à la fac, dans une formation professionnelle, j'y ai moins d'heures de cours qu'à l'IUT ou qu'à l'IUP, certes (cela dit on en a plus que 20h) mais ça n'empêche qu'on a des semaines assez remplies finalement puisqu'on a des conférences par ci, des visites par là... Enfin bref, un master pro , en fait.
Le problème c'est qu'à la fac en France, il n'existe pas assez de master pro. Du coup, on les connaît mal.
Et il serait intéressant aujourd'hui de comparer un master recherche et un master pro et qu'on dise clairement et à haute voix à tous les étudiants, les avantages et les inconvénients de chacun. Le volume horaire d'un master pro doit être relativement différent d'un master recherche, et la provenance des intervenants également.
Et le fait de ne pas avoir le choix et d'être obligé d'aller à la fac, est-ce que ça ne démontre pas un léger problème dans l'orientation des étudiants, qui ne savent pas où aller mais qui se retrouvent par exemple en fac de socio parce que c'est là où on est le plus tranquille (c'est ce qu'on peut entendre sur les bancs des facs des sciences sociales et humaines) ? Je pense que oui, l'orientation est mal faite et si on demande à un bachelier de se spécialiser dans tel ou tel domaine à 18 ans, il aura sans doute du mal à répondre, et c'est normal, parce qu'il ne connait pas tout l'éventail des formations qui lui sont proposées, d'une part et d'autre part, parce que pour certains, c'est encore trop tôt pour faire un choix... Mais ça c'est un problème qui relève du gouvernement...

MN 18/12/2007 11:14

Très chère Future (et non pas encore) archiviste, ton blog (très intéressant bien sur) me laisse perplexe! Entendre des articles tout droit sortie de cours, sans la moindre remise en question, passe encore. Avoir un manque de modestie manifeste, soit, pourquoi pas, chacun est libre. Mais alors critiquer une formation de 15h dont, vu ce que tu écris, tu ne connais absolument pas, c'est assez fort! Car sache quand même, que si toi tu étais en DUT,ou le travail t'étais maché, d'autres n'ont pas eu le choix de passer par la fac! Et laisse moi te rappeler, que jusqu'a preuve du contraire, tu es toi même à cette fac que tu critiques, n'est ce pas un peu cracher dans la soupe? de plus il me semble que tes heures n'exèdent pas les 20heures, ce qui ne fait pas beaucoup en plus!Tu dis toi même que tu as beaucoup de travail, en dehors de ces heures, pourquoi ceux qui en ont 15,de même, n'aurait pas non plus plus de travail en dehors des cours?