L'archiviste bordélique...

Publié le par Anarchivistiquement vôtre

 

L'archiviste inspire l'artiste ! :-D

 

Voici une petite chanson : L'Archiviste Bordélique de Quadra

 

 

Les Paroles
(Musique et refrain : Fred Morala

Auteur : François Négri)

Il a lu l’avenir 
Dans les formules chimiques
De vieux grimoires allusifs
Il a bu sans fléchir
Les mémoires apocryphes
De Lucifer père et fils
Il compte sur ses doigts
Les strophes hermétiques
De pamphlets dépressifs
Il ouvre quelquefois
Des volumes classés X
Des credos pacifiques
Il dévore la nuit
Des théorèmes lascifs
Des maximes rythmiques
Il dénonce à l’envie
Les traités cynégétiques
Le livre des Sacrifices
Il déballe pensif
Des manifestes cyniques
Des libelles explosifs
Il  surfe convulsif
Sur les ondes fantastiques
Des figures rhétoriques

 

Sa mémoire est à gué
La mer s’est retirée doucement
Dans ses yeux fatigués
Des vaisseaux éclatés par le vent
Le grand Aléatoire a gagné
La partie frénétique
Plus personne ne saura qu’il était
L’Archiviste Bordélique
 
Il entasse sur son radeau
L’espoir qu’il ne chante pas
Le pinceau de Latour
La patience des rats
La glaise des étoiles
Le cri du hibou
Les amants successifs
D’une aube canaille
L’archer de Casals
Des pièces inconnues
Oubliées sur le comptoir
Un pistolet à grenaille
Des couteaux d’Orient
Jupiter l’intempestif
Des pixels futuristes
Des émois symétriques
Mis en partition
Pour l’éternité factice
Des femmes debout
Des femmes assises
Des femmes indécises
Le repentir le désir
L’ironie du sort
Dans une vie d’artiste
 

Refrain

Commenter cet article