Génocide rwandais et confidentialité des archives...

Publié le par Anarchivistiquement vôtre

Un article de l'Express.fr au titre révélateur : "Des archives contre Kagamé" [http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/des-archives-contre-kagame_859583.html#xtor=AL-447] m'a légèrement dérangée... En effet, on y annonce que l'universitaire André Guichaoua, auteur de Rwanda. De la guerre au génocide. (La découverte), va publier sur son site un certain nombre de documents mettant en cause Kagamé, actuel chef de l'état du Rwanda, dans le génocide.

Curieuse comme je suis, je me suis ruée sur son site pour constater... Dans ce site [http://rwandadelaguerreaugenocide.fr/], nous retrouvons les annexes de l'ouvrage rédigé par l'auteur. Et parmi ces annexes, des retranscriptions de documents d'archives : des rapports d'experts, des listes nominatives, des scans d' un agenda personnel, de carnets de notes, des témoignages et rapports de procès... 

Je suis consciente que c'est important de faire comprendre l'histoire du génocide rwandais... Et j'imagine, si l'auteur a pu publier ces documents, qu'il en a eu le droit et que la question de la confidentialité n'est pas à poser (vraiment?)... Mais de là à diffuser autant de documents remplis d'informations brutes ? Ce "dégueulement" d'info me donne la nausée, me fait mal la tête, me gêne pour toutes les victimes et pour la population rwandaise encore trop fraîchement meurtrie par ce massacre...

Publié dans A l'étranger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ethelbert 18/04/2010 15:34


Bien d'accord avec vous. Que serait-il advenu si nous avions fait de même en France avec les archives des spoliations juives, ou bien les procès de l'épuration ?

À part risquer de créer de nouvelles tensions, et de déclencher une vendetta, je ne crois pas que la publication de ce type de documents soit de bon aloi.


Anarchivistiquement vôtre 23/04/2010 11:12



Merci Ethelbert... C'est quand même choquant de voir tous ces documents publiés... Je ne comprends pas comment ça ne heurte pas l'auteur lui-même... Est ce que ça lui plairait qu'on étale des
morceaux douloureux (toujours moins que ceux connus par les victimes du génocide) de sa vie ? Pff...


C'est sûr, tout cela appartient à l'histoire du Rwanda... Mais laissons le temps refermer un mininum de plaies !!